• Audiences radio: le deuxième confinement a fait chuter le nombre d'auditeurs

    Il y a 7 jours - Par Sud Ouest

    Le reconfinement imposé en novembre a plombé les audiences de la radio, notamment dans le privé. Le service public a su tirer son épingle du jeu.
    Le 2e confinement et le couvre-feu ont fait chuter l'écoute de la radio en novembre-décembre 2020, avec près de 2 millions d'auditeurs perdus en un an, un contexte qui a favorisé...
    Lire la suite ...

     

  • Avec le couvre-feu et le confinement, les Français écoutent beaucoup moins la radio

    Avec le couvre-feu et le confinement, les Français écoutent beaucoup moins la radio

    Il y a 7 jours - Par Le Huffington Post

    RADIO - Le deuxième confinement et le couvre-feu ont fait chuter l'écoute de la radio en novembre-décembre 2020, avec près de 2 millions d'auditeurs perdus en un an, un contexte qui a favorisé les stations publiques, dont France Inter et France Info, au détriment des privées. D'après des données publiées ce jeudi 14 janvier par Médiamétrie, le nombre d'auditeurs quotidiens de la radio, toutes stations confondues, a chuté à 40,4 millions entre le 2 novembre et le 27 décembre, soit environ 500.000 de moins qu'en septembre-octobre, et 1,9 million de moins que fin 2019. Une dégringolade qui...
    Lire la suite ...

     

  • Le 2e confinement a plombé l'audience de la radio

    Le 2e confinement a plombé l'audience de la radio

    Il y a 7 jours - Par France 24

    Le 2e confinement et le couvre-feu ont fait chuter l'écoute de la radio en novembre-décembre 2020, avec près de 2 millions d'auditeurs perdus en un an, un contexte qui a favorisé les stations publiques, dont France Inter et France Info, au détriment des privées.
    D'après des données publiés jeudi par Médiamétrie, le nombre d'auditeurs quotidiens de la radio, toutes stations confondues, a chuté à 40,4 millions entre le 2 novembre et le 27 décembre, soit environ 500.000 de moins qu'en septembre-octobre, et 1,9 million de moins que fin 2019.
    Une dégringolade qui s'explique par le reconfinement...
    Lire la suite ...