• Le poker menteur de LVMH et Tiffany

    Il y a 12 jours - Par Challenges

    En coupant court au rachat du joaillier, le groupe de Bernard Arnault joue gros. Sur fond de guerre commerciale entre Paris et Washington, l'avenir de l'opération est entre les mains de la justice américaine. Sauf si les parties reviennent à la table des négociations.
    Lire la suite ...