• Faible mobilisation pour le second tour de la présidentielle malienne

    Il y a 4 mois - Par Challenges

    BAMAKO - Le second tour de l'élection présidentielle malienne s'est déroulé dimanche dans un climat de tensions qui a contribué à dissuader de nombreux électeurs à rendre aux urnes, ont constaté les observateurs maliens et européens déployés dans le pays.
    Cette faible mobilisation peut également s'expliquer par le fait que de nombreux Maliens pensaient le scrutin joué d'avance, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, ayant obtenu dès le premier tour une avance considérable sur son principal adversaire, Soumaïla Cissé.
    Au premier tour, organisé le 29 juillet, IBK avait obtenu...
    Lire la suite ...