• Centrafrique: l'inexécution de mandats d'arrêt visant des chefs de guerre inquiète des ONG

    Il y a 19 heures - Par RFI

    Les organisations de défense des droits de l'homme s'inquiètent des lenteurs judiciaires et l'inexécution des mandats d'arrêts émis à l'encontre de différents chefs de guerre. Pour l'Observatoire des droits de l'homme et la Ligue des droits de l'homme, la responsabilité repose sur les autorités centrafricaines et la non-exécution de ses mandats d'arrêts constitue un obstacle majeur à la lutte contre l'impunité.
    Lire la suite ...