• Le chômage hebdomadaire explose début janvier , Wall Street reprend sa course aux records

    Il y a 9 jours - Par La Bourse au quotidien

    Pour prendre la mesure de la profondeur de la sédation monétaire administrée aux marchés - qui ressemble de plus en plus à du surdosage de morphine en soins palliatifs -, il suffit d'observer l'absence complète de réaction négative des indices boursiers aux chiffres hebdomadaires du chômage américain (le Dow Jones et le Nasdaq affichent 0,4% à la reprise des cotations)... et qu'on ne vienne pas nous raconter cette fois que c'est mauvais, mais que c'était « prévu comme ça »... parce que personne n'imaginait une dégradation menant à un cumul proche du million, un niveau rappelant les heures...
    Lire la suite ...