• Le cash-back pourrait être limité à 150 euros

    Il y a 3 mois - Par La Tribune

    Le retrait d'espèces auprès d'un commerçant, autorisé par la nouvelle directive européenne sur les services de paiement , sera encadré en France par des seuils assez bas pour éviter la fraude et le blanchiment d'argent, a expliqué ce mercredi un responsable du Trésor lors d'une audition au Sénat.
    Lire la suite ...