• Pas fâché de partir

    Il y a 12 jours - Par Nouvelles de France

    On connaît l'adage : partir c'est mourir un peu. Votre chroniqueur aujourd'hui ressent à vrai dire exactement le contraire de ce poème un peu désuet, et qui dit en ritournelle “c'est mourir à ce qu'on aime”. D'un cœur léger, au contraire, après avoir été bloqué depuis juillet dans cette capitale en déliquescence, mon seul regret...
    L'article Pas fâché de partir
    Lire la suite ...