• Au Vietnam, des femmes pansent leurs plaies par le tatouage

    Il y a 7 jours - Par Challenges

    Dans son petit appartement de Hanoï, Ngoc tatoue des femmes dont la vie a été bouleversée par un divorce ou une maladie et qui cherchent à panser leurs blessures par cet art encore largement tabou au Vietnam.
    Le tatouage est souvent associé aux gangsters, à la prostitution et au milieu underground dans ce pays communiste encore très conservateur.
    "J'ai rencontré de nombreuses femmes qui m'ont dit qu'elles adoraient les tatouages mais qu'elles étaient nées à une époque où personne ne les acceptait", confie à l'AFP celle qui se fait appeler "Ngoc Like" et a débuté il y a moins de dix ans, en...
    Lire la suite ...