• A Grenoble, pro et anti-Cantat irréconciliables

    Il y a 6 mois - Par France 24

    "Fans complices, Cantat assassin!" d'un côté, "justice oui, lynchage non" de l'autre: au lendemain d'un épisode tendu entre Bertrand Cantat et des militantes féministes, manifestantes et spectateurs sont apparus irréconciliables mercredi soir en marge du second concert du chanteur à Grenoble. Une cinquantaine de personnes avait répondu à l'appel pour "dire NON au concert". Ce qui n'a pas dissuadé les fans de l'ancien leader du groupe Noir Désir venus en nombre dans cette salle de 950 places affichant complet pour les deux dates, a constaté une journaliste de l'AFP. Aux abords, le...
    Lire la suite ...