• Beyrouth accuse Ryad de détenir Hariri, Paris accentue la pression

    Il y a 9 jours - Par France 24

    Le président libanais Michel Aoun a durci le ton mercredi contre l'Arabie saoudite, l'accusant de détenir le Premier ministre Saad Hariri, au moment où la France met la pression en faveur du retour du dirigeant démissionnaire dans son pays. M. Hariri n'est pas rentré au Liban depuis l'annonce surprise de sa démission le 4 novembre, de Ryad, prenant de court son pays et l'ensemble de la communauté internationale. Sa liberté de mouvement fait l'objet d'intenses spéculations, même si le dirigeant libanais assure être "libre" et prêt à rentrer. Une semaine après un passage à Ryad du président...
    Lire la suite ...