• "Emmerder les non-vaccinés" peut-il être efficace pour changer les comportements ?

    Il y a 5 jours - Par La Tribune

    OPINION. Les recherches sur la résistance à la persuasion démontrent que les attaques frontales viennent en réalité renforcer les attitudes initiales au lieu de les modifier. Université Paris-Saclay et Marie-Laure Mourre, Université Paris-Est Créteil Val de Marne .
    Lire la suite ...