• « Restituer les “biens mal acquis” aux populations des pays d'origine, premières victimes de la corruption de leurs dirigeants »

    Il y a 4 jours - Par Le Monde

    Le procès en appel de Rifaat Al-Assad illustre l'importance du mécanisme juridique de restitution des avoirs issus de la corruption, bientôt discuté au Sénat, soulignent, dans une tribune au « Monde », les responsables des ONG Sherpa, Transparency International France et CCFD-Terre solidaire.
    Lire la suite ...