• L'État s'oppose à un rachat de Carrefour par le canadien Couche-Tard

    Il y a 7 jours - Par Le Figaro

    Bruno Le Maire s'inquiète pour la sécurité alimentaire des Français et pour l'emploi.
    Lire la suite ...

     

  • Carrefour : le gouvernement français « pas favorable » à l'offre de Couche-Tard

    Carrefour : le gouvernement français « pas favorable » à l'offre de Couche-Tard

    Il y a 7 jours - Par Les Echos

    Mercredi soir, Bruno Le Maire a exprimé sa réserve sur l'offre de rachat de 20 milliards d'euros émise par le groupe québécois. « A priori, je ne suis pas favorable à cette opération », a déclaré le ministre, qualifiant Carrefour de « chaînon essentiel dans la sécurité alimentaire des Français, dans la souveraineté alimentaire ».
    Lire la suite ...

     

  • Bruno Le Maire "pas favorable" au rapprochement Couche-Tard/Carrefour

    Bruno Le Maire "pas favorable" au rapprochement Couche-Tard/Carrefour

    Il y a 7 jours - Par Challenges

    Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, s'est dit défavorable ce mercredi à un rapprochement entre le canadien Couche-Tard et le géant français Carrefour.
    Lire la suite ...

     

  • Les secousses de l'affaire Duhamel, Lecornu soupçonné de prise illégale d'intérêts, Couche-Tard qui lorgne Carrefour. L'actu de ce mercredi

    Les secousses de l'affaire Duhamel, Lecornu soupçonné de prise illégale d'intérêts, Couche-Tard qui lorgne Carrefour. L'actu de ce mercredi

    Il y a 7 jours - Par Libération


    Lire la suite ...

     

  • Le Maire "pas favorable" au rapprochement entre Carrefour et Couche-Tard

    Le Maire "pas favorable" au rapprochement entre Carrefour et Couche-Tard

    Il y a 7 jours - Par Challenges

    PARIS - Bruno Le Maire a exprimé mercredi sa réticence à l'égard du projet de rapprochement entre le distributeur français Carrefour et son homologue canadien Alimentation Couche-Tard, considérant qu'il pourrait porter atteinte à la souveraineté alimentaire du pays.
    "Ce qui est en jeu, c'est la souveraineté alimentaire des Français, donc, de ce point de vue là, a priori, je n'y suis pas favorable", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances sur France 5.
    Lire la suite ...