• La terrible canicule. de l'été 1540

    Il y a 10 jours - Par Contrepoints

    Par Gérard-Michel Thermeau.
    L'année 1540, écrit Emmanuel Leroy-Ladurie, dans son Histoire humaine et comparée du climat, a été « formidablement xérothermique ».
    Ce terme d'apparence redoutable désigne simplement un climat plus chaud et plus sec. De mars à octobre cette année-là, tous les mois sont chauds et secs. Les cours d'eau sont tellement à l'étiage que l'on peut traverser le Rhin à pied.
    Le sherry aurait pu être inventé par la même occasion, tant le vin est chargé de sucre. Le fameux anticyclone des Açores domine en juin dans l'Europe occidentale avant d'étendre encore son emprise...
    Lire la suite ...