• Affrontement entre Wauquiez et Pécresse sur la ligne européenne des Républicains

    Il y a 2 mois - Par Le Figaro

    La présidente du conseil régional d'Ile-de-France a demandé mardi soir aux Républicains de clarifier leur position vis-à-vis du dirigeant populiste hongrois Viktor Orban, visé par des sanctions de l'Union européenne pour son triste bilan en matière de droits de l'Homme.
    Lire la suite ...

     

  • Les Républicains s'écharpent sur le cas de Viktor Orban

    Les Républicains s'écharpent sur le cas de Viktor Orban

    Il y a 2 mois - Par Le Monde

    Valérie Pécresse a réclamé, mardi, une « clarification » de son parti une semaine après l'opposition de certains de ses eurodéputés à la procédure de sanctions visant le dirigeant hongrois.
    Lire la suite ...

     

  • Wauquiez et Pécresse s'affrontent à propos de Viktor Orban

    Wauquiez et Pécresse s'affrontent à propos de Viktor Orban

    Il y a 2 mois - Par Challenges

    PARIS - Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse se sont vivement affrontés mardi soir sur la position des Républicains vis-à-vis du Premier ministre hongrois Viktor Orban, le président de LR accusant la chef de file de "Libres!" de "fragiliser sa famille" alors qu'elle exigeait une clarification de la ligne du parti.
    Lors d'une réunion du bureau politique, la présidente du conseil régional d'Ile-de-France, qui plaide pour une ligne pro-européenne et modérée au sein de LR, a demandé "que les Républicains condamnent sans réserve le démantèlement de l'Etat de droit en Hongrie engagé par Monsieur...
    Lire la suite ...

     

  • Pécresse demande à LR une clarification sur Orban et le RN

    Pécresse demande à LR une clarification sur Orban et le RN

    Il y a 2 mois - Par Challenges

    Valérie Pécresse a demandé mardi, lors du bureau politique des Républicains , une clarification du parti vis-à-vis du Premier ministre hongrois Viktor Orban après les divisions des eurodéputés LR, et du Rassemblement national .
    La présidente de l'Ile-de-France a estimé que le vote mercredi au Parlement européen avait "jeté un doute", et demandé à ce que son parti clarifie sa position en condamnant toute atteinte à l'état de droit, selon plusieurs sources.
    Sur les 20 parlementaires français membres du PPE, neuf, dont cinq membres de LR, ont voté mercredi pour l'activation de l'article 7 du...
    Lire la suite ...