• Tu seras une femme, mon fils - La “théorie du genre” de plus en plus présente à l'Éducation nationale

    Il y a 11 jours - Par Novopress

    Une circulaire de l'Éducation nationale du 30 septembre détaille et harmonise les mesures à prendre face à un élève se disant touché par la fameuse « dysphorie de genre ». Accepter qu'un enfant change de prénom et de pronom est une démarche lourde de conséquences.
    La théorie du genre, on le sait, n'existe pas. Et comme elle n'existe pas, l'Education nationale en a intégré les principes dans une nouvelle circulaire intitulée “pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l'identité de genre en milieu scolaire”. Selon cette circulaire, les élèves qui se réclament d'une...
    Lire la suite ...