• Accusé d'être climatosceptique, le patron de la Banque mondiale poussé vers la sortie

    Il y a 1 jour - Par RFI

    David Malpass, le patron de la Banque mondiale, est dans la tourmente après des déclarations climatosceptiques. Il a mis en doute l'influence des émissions de gaz à effet de serre liées à l'activité humaine sur le changement climatique.
    Lire la suite ...

     

  • En pleine tempête médiatique, le patron de la Banque mondiale ne veut pas lâcher la barre

    En pleine tempête médiatique, le patron de la Banque mondiale ne veut pas lâcher la barre

    Il y a 1 jour - Par France 24

    Tout a commencé lorsque l'ancien vice-président américain, Al Gore a estimé lundi que M. Malpass était "climatosceptique" et n'avait pas su améliorer le financement de projets climatiques dans les pays en développement.
    Invité le lendemain à s'exprimer sur ces accusations lors d'une table ronde organisée par le New York Times, le président de la BM a refusé à trois reprises de dire s'il reconnaissait le rôle des énergies fossiles dans le réchauffement climatique.
    "Je ne suis pas scientifique", avait-il fini par déclarer, poussé par le public, préférant mettre en avant "l'énorme effort...
    Lire la suite ...

     

  • Accusé d'être "climatosceptique", le patron de la Banque mondiale n'envisage pas de démissionner

    Accusé d'être "climatosceptique", le patron de la Banque mondiale n'envisage pas de démissionner

    Il y a 1 jour - Par BFM

    David Malpass avait refusé à trois reprises de dire s'il reconnaissait le rôle des énergies fossiles dans le réchauffement climatique, avant de rétropédaler.
    Lire la suite ...

     

  • En pleine tempête médiatique, le patron de la Banque mondiale ne veut pas lâcher la barre

    En pleine tempête médiatique, le patron de la Banque mondiale ne veut pas lâcher la barre

    Il y a 1 jour - Par Challenges

    Le président de la Banque mondiale , David Malpass, est sous le feu des critiques depuis le début de la semaine, accusé d'être "climatosceptique", un reproche auquel il a tenté de répondre vendredi sans pour autant calmer les appels en faveur de son départ.
    Tout a commencé lorsque l'ancien vice-président américain, Al Gore a estimé lundi que M. Malpass était "climatosceptique" et n'avait pas su améliorer le financement de projets climatiques dans les pays en développement.
    Lire la suite ...