• Soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan: Airbus prêt à payer une amende pour éviter des poursuites

    Il y a 2 jours - Par ABC Bourse


    Lire la suite ...

     

  • Soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan: Airbus prêt à payer une amende pour éviter des poursuites

    Soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan: Airbus prêt à payer une amende pour éviter des poursuites

    Il y a 2 jours - Par Challenges

    Un juge du tribunal judiciaire de Paris se prononcera mercredi sur un accord entre Airbus et le Parquet national financier par lequel l'avionneur accepte une amende pour éviter des poursuites pénales dans des dossiers de corruption en Libye et au Kazakhstan.
    Sollicité par l'AFP, un porte-parole du groupe a indiqué qu'"Airbus confirme avoir signé une Convention judiciaire d'intérêt public avec le PNF concernant des enquêtes judiciaires liées notamment à la Libye et au Kazakhstan."
    Il n'était pas possible de connaître dans l'immédiat le montant de l'amende qu'Airbus est prêt à payer dans le...
    Lire la suite ...

     

  • Soupçonné de corruption en Libye et au Kazakhstan, Airbus prêt à payer une amende pour éviter des poursuites

    Soupçonné de corruption en Libye et au Kazakhstan, Airbus prêt à payer une amende pour éviter des poursuites

    Il y a 2 jours - Par Le Télégramme

    Un juge du tribunal judiciaire de Paris se prononcera, le mercredi 30 novembre, sur un accord entre Airbus et le Parquet national financier par lequel l'avionneur accepte une amende pour éviter des...
    Lire la suite ...

     

  • Accord entre Airbus et le PNF après des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan

    Accord entre Airbus et le PNF après des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan

    Il y a 2 jours - Par Challenges

    PARIS - Airbus a annoncé jeudi avoir conclu une convention judiciaire d'intérêt public avec le Parquet national financier en vertu duquel le groupe évite des poursuites pénales pour des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan.
    La CJIP est désormais soumise à l'approbation des tribunaux, a précisé Airbus.
    En cas de validation, un juge fixera alors le montant de l'amende que l'avionneur européen devra payer pour l'abandon des charges.
    Lire la suite ...

     

  • A la Une sur News BreaK