• Les privatisations à l'ère Macron

    Il y a 10 jours - Par Contrepoints

    Par Simone Wapler.
    Ca y est! Le gouvernement fait son coming-out ultra-néo-libéral ; les incisives sanglantes, le regard cruel et bleu acier, le loup Bruno Le Maire a déclaré « l'État n'a pas vocation à diriger des entreprises concurrentielles » .
    Dans un pays où l'État contrôle plus ou moins directement 57% de l'économie, avouez que c'est un choc.
    Seront donc privatisés Aéroport de Paris , la Française des Jeux et Engie , l'État se séparant d'un paquet d'actions dans ce dernier cas.
    Le gouvernement espère - c'est sa nouvelle marotte - que les investisseurs particuliers souscriront...
    Lire la suite ...