• La baisse d'élus locaux accueillie avec scepticisme

    Il y a 2 jours - Par Le Figaro

    Le président LR du Sénat Gérard Larcher a qualifié, aujourd'hui, de "surprise du chef" l'annonce par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire le nombre d'élus locaux, qui provoque également le scepticisme dans les rangs du PS et du PCF. "Ca, c'était plutôt la surprise du chef, si je peux me permettre", a commenté Gérard Larcher sur BFMTV et RMC. Le chef de l'Etat a affirmé hier, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, qu'il fallait "engager une réduction du nombre des élus locaux", après avoir annoncé la réduction du nombre de parlementaires. »
    Lire la suite ...

     

  • La baisse du nombre d'élus locaux accueillie avec scepticisme

    La baisse du nombre d'élus locaux accueillie avec scepticisme

    Il y a 2 jours - Par LCP Assemblée nationale

    Le président LR du Sénat Gérard Larcher a qualifié mardi de "surprise du chef" l'annonce par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire le nombre d'élus locaux, qui provoque également le scepticisme dans les rangs du PS et du PCF.
    "Ca, c'était plutôt la surprise du chef, si je peux me permettre", a commenté Gérard Larcher sur BFMTV et RMC. Le chef de l'Etat a affirmé lundi, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, qu'il fallait "engager une réduction du nombre des élus locaux", après avoir annoncé la réduction du nombre de parlementaires.
    "Dans une commune de 150 ou...
    Lire la suite ...

     

  • Baisse du nombre d'élus locaux: "la surprise du chef" selon Larcher

    Baisse du nombre d'élus locaux:

    Il y a 2 jours - Par France 24

    Le président LR du Sénat Gérard Larcher a qualifié mardi de "surprise du chef" l'annonce par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire le nombre d'élus locaux, et souligné que "la chance de la France, c'est sa trame de 550.000 élus locaux". "Ca, c'était plutôt la surprise du chef, si je peux me permettre", a commenté Gérard Larcher sur BFMTV et RMC. Le chef de l'Etat a affirmé lundi, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, qu'il fallait "engager une réduction du nombre des élus locaux", après avoir annoncé la réduction du nombre de parlementaires. "La chance de la...
    Lire la suite ...