• Stéphane Richard "accepte parfaitement" de devoir quitter la tête d'Orange après sa condamnation

    Il y a 9 jours - Par France 24

    L'Etat étant le premier actionnaire d'Orange, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait prévenu en 2018 qu'en cas de condamnation, Stéphane Richard devrait remettre son mandat.
    "Je l'accepte parfaitement", a commenté M. Richard sur France Inter."Il est évident qu'à partir du moment où une décision comme celle-là intervenait, je ne pouvais pas rester en poste, je n'ai absolument jamais contesté cela", a-t-il ajouté.
    Après une relaxe générale en juillet 2019, la cour d'appel a estimé mercredi que l'arbitrage, qui avait octroyé 403 millions d'euros à Bernard Tapie et a depuis été...
    Lire la suite ...

     

  • Stéphane Richard "accepte parfaitement" de devoir quitter la tête d'Orange après sa condamnation

    Stéphane Richard "accepte parfaitement" de devoir quitter la tête d'Orange après sa condamnation

    Il y a 9 jours - Par Challenges

    Stéphane Richard, PDG d'Orange depuis 2011, a déclaré jeudi qu'il "acceptait parfaitement" de devoir quitter son poste à la tête du groupe, à la suite de sa condamnation dans l'affaire de l'arbitrage controversé entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.
    L'Etat étant le premier actionnaire d'Orange, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait prévenu en 2018 qu'en cas de condamnation, Stéphane Richard devrait remettre son mandat.
    "Je l'accepte parfaitement", a commenté M.
    Lire la suite ...